LA STRATEGIE DES GREVISTES EN GUADELOUPE

Publié le par pat et jac

Voici l'homme fort , je devrais dire le général qui mène les troupes à la bataille .
Nous commençons à voir plus clair dans la stratégie employée par l'UGTG , malgré la mise à disposition parcellaire des informations par les médias .(rfo , rci , ainsi que d'autres radios n'émettent plus , France-antilles n'est pas acheminé tous les jours jusqu'ici , heureusement internet veille ).
1- un conflit avec au centre la lutte contre la vie chère
2-des revendications portées devant les autorités locales et nationales
 Et voilà la stratégie :
1- des commandos qui occupent la force publique en renversant quelques poubelles , et brûlant quelques véhicules de façon à montrer  la détermination du syndicat , et impressionner la population .
2- pendant ce temps d'autres commandos "vident les entreprises " manu-militari .
3- le blocage complet de l'économie n'étant pas encore total on refuse toute négociation , pour ne pas se présenter en état de faiblesse.
4- on met la pression sur les "petits blancs" ,les béké (nés sur l'île) dont on sait qu'ils font la pluie et le beau temps dans l'économie , en faisant passer des rumeurs de racisme et de xénophobie  .

Après cela il ne restera plus qu'à attendre pour trouver en face , des négociateurs mieux disposés.

Les inconnus sont :

- le niveau de revendication réel .(127 points de revendication c'est beaucoup)
-le temps que mettrons les autorités avant d'en passer par les exigences des syndicats .
- l'intérêt que portera le Président de la République au conflit sachant qu'il n'est pas homme à se laisser damer le pion par quelque organisation que ce soit .

Dans ma nuit obscure (électricité coupée) je vous dis à demain !

Publié dans economie

Commenter cet article

fanny 25/01/2009 00:22

et malheureusement ça risque de durer ... ils ne sont pas prêts à lacher le morceau ceux là !!!